Votre diagnostic et votre rapport d'expertise sous 24 heures

L'infiltrométrie

Le Test d’infiltrométrie ou « étanchéité à l’air » permet de connaître la quantité d’air entrant dans un bâtiment en dehors des systèmes de ventilation de manière à cibler les endroits où il conviendrait d’intervenir pour supprimer les infiltrations. De manière générale il s’agit de vérifier l’étanchéité à l’air de l’habitat (ou perméabilité de l’enveloppe). Le test est effectué à partir d’un équipement spécifique constitué d’une « porte soufflante » équipée d’un ventilateur, de nanomètres et d’un analyseur relié à un ordinateur.

Qui est concerné

  • Le maître d’œuvre de l'opération de construction s’il est chargé d'une mission de conception de l'opération et de l'exécution des travaux
  • Le maître d’ouvrage si la mission confiée au maître d'œuvre se limite à la conception de l'opération ou si le maître d'ouvrage n'a pas désigné de maître d'œuvre.

A quel moment est-il demandé ?

La nouvelle Règlementation Thermique 2012 (dite RT 2012) impose ce test en fin de chantier de manière à valider le respect des nouvelles conditions imposées. Le Maître d’ouvrage devra en effet justifier la prise en compte de la règlementation thermique pour chaque bâtiment concerné. Il est cependant fortement conseillé de faire réaliser ce test également en cours de chantier. Cette évaluation en cours de chantier permet d’intevenir sur les infiltrations en amont.

Prestation AEB

Plusieurs étapes sont respectées pour parvenir à l’objectif de visualiser les infiltrations d’air parasites et quantifier la perméabilité de l’air de l’enveloppe du bâtiment. Le technicien AEB aura pour objectif de créer artificiellement une variation de la pression interne du bâti de manière à produire une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur génératrice de flux d’air.

  • Installation de la porte soufflante (de type Blowerdoor)
  • Obturation des ventilations (fenêtres, lavabos, VMC…)
  • Mesure de la force du vent
  • La mesure d’infiltrométrie
  • Localisation des infiltration d’air (à l’aide d’un fuligène ou éventuellement d’une caméra thermique)
  • Rédaction du rapport

AEB s’engage à vous remettre un rapport facilement compréhensible et se tient ensuite à la disposition de son donneur d’ordre pour lui apporter toutes les explications ou conseils nécessaires.

A ce jour AEB est entré dans le processus qui lui permettra de valider le label BBC et la RT 2012. Cette autorisation n'étant pas encore donnée, AEB ne peut prétendre aujourd'hui qu'aux tests ne validant pas de label

Responsabilité

Ce test s’inscrit dans le cadre de la nouvelle règlementation thermique 2012. En le respectant, le maître d’ouvrage ou maître d’œuvre participe à une démarche qualitative visant à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient pour de l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage (tertiaire).